PROJET PASTORAL MISSIONNAIRE

 

PROJET PASTORAL MISSIONNAIRE                           

 

Nous les membres de l’EPP, de concert avec les fidèles de la paroisse de Saint-Gilduin, voulons une paroisse dans laquelle l’annonce de l’évangile et la prière sont prioritaires ; le service et la charité fraternelle, la base de la pratique évangélique ; l’interaction entre les générations, la source de notre force et de la transmission de nos valeurs.

Pour poursuivre ces objectifs, nous comptons donner priorité à trois champs d’action :

1)        L’accueil

2)        L’annonce de l’évangile et l’enrichissement spirituel

3)        L’accompagnement  

 

Accueil :

Nous croyons qu’un bon accueil chaleureux, accompagné de dialogue amical est la meilleure façon de  soigner notre visibilité pour mieux  attirer les autres.

 

     Nous améliorerons notre façon d’accueillir les demandes de baptêmes. Déjà, nous présentons les familles des futurs baptisés à la communauté au cours d’une messe.  Nous continuerons à faire de nos accompagnements au baptême de véritables échanges conviviaux.  

     Nous partirons à la recherche de ceux qui s’éloignent de l’église pour les inviter à rejoindre notre communauté paroissiale.

     Nous dialoguerons avec les gens qui sont en quête d’un contact avec la religion chrétienne.

     Nous tenterons d’éveiller la conscience de nos frères et sœurs catholiques non-pratiquants sur la nécessité  de pratiquer sa foi et de s’impliquer dans la vie de la paroisse.

     Nous proposerons des activités ludiques et festives pour inciter et encourager les gens à rejoindre notre communauté. Nous ferons la promotion de ces activités en donnant priorité à la communication de bouche à oreille.

     Nous ferons découvrir la mission et l’importance de la proximité.

     Pour faciliter l’accueil, l’interaction et la fraternité entre les membres de notre communauté, nous mettrons sur pied des moments d’agape.

 

     Annonce de l’évangile et enrichissement spirituel.

    

     Selon Isaïe 40, 9 ss, proclamer l’évangile  c’est annoncer la bonne nouvelle par excellence.

     Celle-ci constitue un catalyseur qui  aide  l’homme à cheminer  et  à  grandir  dans la foi, l’espérance et  la charité.

 

     Quelque fois, notre moi fait écran à la propagation de l’évangile. Pour que nous arrivions à réaliser notre mission en tant que baptisés, nous prenons la résolution de nous laisser évangéliser. Nous voulons faire en sorte que notre vécu soit évangélisateur.

     Nous chercherons à enrichir notre manière d’évangéliser en créant de nouvelles approches de l’évangile et de la liturgie en vue de rendre nos célébrations plus vivantes.

     En s’inspirant de Saint Paul, nous décidons d’aider les gens qui pratiquent les valeurs chrétiennes  sans être chrétiens à découvrir le Christ qui est la source de ces valeurs.

 

 

Nous évangéliserons les parents qui demandent le baptême pour leur enfant, les couples qui se préparent au mariage, les parents qui inscrivent leur enfant au caté……Nous ferons de la préparation de tout sacrement un lieu d’évangélisation.

Vu que la famille est la cellule de la société et que c’est dans son sein que l’individu  reçoit la première éducation à la foi, nous créerons des activités qui auront pour but d’encourager les familles à se nourrir de l’évangile et à le mettre en pratique.

Nous mettons en place, et nous continuerons de les sauvegarder, des moments de halte pour mieux nourrir la foi de tous et de chacun.

Accompagnement

De par sa nature, l’homme est un être communautaire, il a besoin des autres. Il ne peut pas faire l’impasse sur la nécessité d’accompagner et le besoin d’être accompagné (surtout quand l’épreuve est au rendez-vous).

Nous sommes déterminés à nous rapprocher de nos frères et sœurs malades. Nous mettons déjà le SEM (Service Evangélique des Malades) en action.  Nous inviterons les voisins des malades à les visiter, leur apporter la communion.

Nous nous mettrons à l’écoute de toutes les générations pour découvrir leurs attentes tout en essayant de les aider à les combler.

Nous formerons les enfants et les jeunes tout en les invitant à prendre  leur place dans la communauté paroissiale.

Nous établirons un dialogue annuel avec les différents acteurs de la paroisse pour que nous soyons  informés des améliorations à apporter dans les différents services.

Nous tâcherons de faire comprendre à tous et à chacun que la paroisse, bien qu’elle s’étale sur plusieurs communes, est une seule communauté de croyants qui doivent vivre dans l’unité pour poursuivre un objectif commun.

 

 

Fait à Lèves, le 2 octobre 2014

 

 

Diacre BRUERE Louis                                             Mr CATEL François

 

 

Mme CEINDRIAL Laurence (adj. En past.)                   Mme COMMON Marie-Louise

 

 

Mr MARIE Guillaume                                              Mme MILLET Françoise

 

 

Père MONESTIME Evynx                                       Père PIERRE Abelson

 

 

paroise